La photo de paysage

C’est certainement ce pourquoi vous êtes là et j’espère pouvoir vous aider en vous transmettant mes connaissances acquises quasi uniquement sur le terrain, le reste étant surtout en observant d’autres photographes que j’affectionne.
Nous parlons ici de paysage naturel et non « urbain » bien que l’urbain entre régulièrement dans le paysage, tout en ne restant qu’un « élément de décor » à mes yeux. L’urbain fera l’objet d’un autre article.
Je pense que lorsqu’on fait de la photo extérieur et qui plus est de la photo de paysage, c’est aussi pour se retrouver face à la nature, au calme, au grand air.
La photo de paysage peut sembler simple et naturelle mais il y a des règles et paramètres importants à prendre en compte pour retranscrire et sublimer ce que vous voyez. Le point de vue, le cadrage, la focale, le temps de pose utilisé ou encore le moment de la journée joueront un rôle primordial dans le rendu final de votre photo. C’est donc l’ensemble de ces éléments, vos connaissances et le lieu choisi qui feront votre photo.

La première chose non technique à faire est d’observer et chercher à cadrer du regard ce que vous voulez photographier. Avec l’habitude vous aurez une facilité à imaginer ce que vous voyez, chez vous dans un cadre accroché au mur. Jusque là pas besoin de matériel.
Ensuite tout dépendra principalement du décor dans lequel vous vous trouvez (mer, montagne, campagne…) et ce que vous voulez photographier, car en fonction du lieu le paysage sera différent et la lumière sera différente. Le reflet du soleil sur un lac n’a pas la même incidence que la lumière traversante d’un sous bois. L’immensité des montagnes contre l’immensité de l’océan, une cascade ou des rizières.

Ci- dessus le Massif du Mont Blanc
Ci-dessous Fuerteventura avec vue sur Lanzarote


Avec quoi photographier? Même si il vous sera souvent très utile, il ne faut pas systématiquement pensez grand angle quand vous pensez paysage, ce serait une grosse erreur. Face à une chaine de montagne cela peut paraitre évident mais…non. Tout dépendra de la distance à laquelle vous vous trouvez et ce que vous voulez mettre dans votre photo, en gros vous voulez quelque chose de large ou serré. Il m’est déjà arrivé de photographier la montagne au 200mm.

L’aiguille du midi au Canon 28-70mm 2,8 à 70mm à f4. Photo recadrée ensuite.

Massif du Mont blanc: 2 points de vue différents, de focales différentes, 2 moments différents et 2 météos différentes. Photos réalisées lors du même séjour.

L’aiguille verte, les Drus au Sigma 70-200 2,8 à 200mm f8


« Changez de focale sans changer de sujet, ça vous changera. »


Pour ce qui est de la mer c’est pareil. Prendre la mer au grand angle a-t-il un intérêt pour vous? Pensez aux déformations que peuvent amener un grand angle ou ultra grand, votre horizon risque d’être courbé. Ça peut aussi donner l’impression qu’il n’y a que de l’eau et rien que de l’eau sur la photo. Je l’ai déjà vu, la mer c’est grand mais c’est vide si il n’y a pas un point d’intérêt…

Photo réalisée au 85 mm

Cette photo juste au dessus montre la grandeur de l’océan face à l’homme sans pour autant être prise au grand angle. Un peu de hauteur, d’éloignement, un sujet qui parait petit et voilà.

Celle du dessous est jolie, belle couleur, bel endroit, belle lumière mais personnellement je la trouve vide, « ça reste une photo carte postale de lever du soleil ». Heureusement les nuages (un peu trop présents) et la montagne lui donne un peu plus de charme. La seconde montre la caractère de l’océan en figeant les vagues au coucher du soleil. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’elles ne sont pas réalisées avec le même objectif…

Fuerteventura au 85m 1,4 à f1,4 à 1/100
Lanzarote au 24mm f1,4 à f4 à 1/200. Vitesse qui permet de figer la vague


En photo de paysage le trépied peut vite devenir très utile pour des raisons pratiques et créatives. Soit pour être stable soit pour descendre en vitesse (voir photo juste en dessous) dans le but d’avoir de la vitesse ou créer un effet. Bref il vous en faut un. Choisissez le léger, compact mais de qualité, ce serait dommage de louper quelques photos à cause d’un trépied qui ne portera pas votre matériel ou que vous ne pourrez pas lester si il y a du vent. Se promener avec un trépied n’est pas toujours agréable. Faites en sorte qu’il puisse facilement être transporté et attaché au sac photo, c’est aussi à prendre en compte lors de l’achat de votre sac.

Fuerteventura, 1 demi seconde de pose sur trépied
Irlande, 85mm 1,4 à f8 13 secondes de pose 80ISO avec filtre ND400

Le cadrage: C’est un point important voir primordial car vous ne reviendrez sans doute pas pour refaire la photo dont le cadrage n’a pas était soigné.
On a tendance à photographier les paysages de façon horizontale. Changez, innovez! Le vertical ça passe aussi mais ça dépendra du sujet. Une fois sur votre logiciel recadrez carré peut donner une meilleure ou différente lecture de votre photo

Ci-dessus: les Volcans du parc national de Timanfaya sur l’île de Lanzarote
Ci-dessous: les dunes de Corralejo sur l’île de Fuerteventura

Vous voyez, le paysage ce n’est pas qu’un format, c’est s’adapter à ce que nous offre la nature et réussir à le montrer de belle manière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s